• Téléphérique Urbain La Montagne – Bellepierre : rendez-vous en 2023 !


    C’est une première étape pour la deuxième ligne du Téléphérique Urbain de La CINOR : le constructeur MND a été choisi pour la réalisation et la maintenance de ce dernier, avec une livraison prévue en 2023.

    D’une longueur de 1,3 kilomètres, la deuxième ligne du Téléphérique Urbain de La CINOR reliera le quartier de La Montagne à celui de Bellepierre, en partant du chemin de La Vigie vers le CHD de Bellepierre.

    Interconnecté aux réseaux de transport publics, il permettra de sécuriser et de fluidifier la route de La Montagne empruntée quotidiennement par un flux de plus de 12 000 véhicules.

    Avec le Téléphérique Urbain, La CINOR entend également se tourner vers les solutions de transport public durables et économiques, puisque l’investissement en infrastructure pour un téléphérique reste nettement inférieur à celui d’autres modes de transports collectifs, avec une faible consommation d’énergie.

    Le montant de l’investissement de La CINOR dans ce projet s’élève à 39,8 millions d’euros. Ce coût inclus notamment un parking-relais de 304 places dans le chemin de La Vigie.

    Avec l’ouverture de cette deuxième ligne, La CINOR devient le premier réseau de France du transport par cable à l’horizon 2023.



    Deprecated: wp_make_content_images_responsive est obsolète depuis la version 5.5.0 ! Utilisez wp_filter_content_tags() à la place. in /var/www/html/steweb/wp-includes/functions.php on line 4773

    C’est MND, mandataire du groupement Payenke à travers sa filiale LST, qui a été choisi par La CINOR pour concevoir, construire et assurer la maintenance de cette deuxième ligne.

    Présent à l’international au sein de 49 pays, MND est un spécialiste en la matière. Le groupe industriel français conçoit, fabrique, installe et maintient des systèmes de transport par câble.

    Des projets qui se concrétisent aujourd’hui en zone de montagne, touristique et urbaine, comme à Brest, à Moscou, ou Istanbul.

    MND c’est également 3 sites de production, 5 filiales de distribution internationales et 28 distributeurs dans le monde.

    Au sein du groupement Payenke (Paille-En-Queue), LST fédère cinq entreprises complémentaires Bartholet, Sogea Océan Indien-Vinci, SBTPC-Vinci, T&T et Suez Consulting, dont 4 quatre basées à La Réunion.

    Ce groupement a désormais pour mission la conception, la construction, et les opérations de maintenance du futur téléphérique.

    L’entreprise locale TTS interviendra notamment sur la partie maintenance en qualité de sous-traitant du groupement.